Aller au contenu

Cinq faits saillants du Forum de la francophonie manitobaine de 2024 |RADIO-CANADA|

RADIO-CANADA – Ilrick Duhamel, publié le 19 juin 2024

Les membres du Forum de la francophonie manitobaine ont atteint 65 des 96 objectifs durant la troisième et dernière année du Plan d’action communautaire (PAC) 2020 – 2023.

Le Forum de la francophonie manitobaine est ouvert à toutes et à tous et est une occasion de discuter de l’avancement du Plan stratégique communautaire (PSC) de la francophonie du Manitoba.
PHOTO : RADIO-CANADA / ILRICK DUHAMEL

Un succès selon le vice-président de la Société de la francophonie manitobaine (SFM), Derrek Bentley. Le forum est l’occasion de décrire les succès et les défis et de voir comment on peut continuer le progrès ensemble, explique-t-il.

Le Forum de la francophonie manitobaine est ouvert à toutes et à tous et est une occasion de discuter de l’avancement du Plan stratégique communautaire (PSC) de la francophonie du Manitoba.
PHOTO : RADIO-CANADA / ILRICK DUHAMEL

Une cinquantaine de personnes ont assisté au forum qui se déroulait dans la Salle Antoine-Gaborieau du Centre culturel franco-manitobain, mercredi soir.

La soirée prenait la forme d’une discussion devant public. À tour de rôle, des membres étaient invités sur scène pour partager leurs réussites et les défis rencontrés lors de la période allant du 1er avril 2022 au 31 mars 2023.

Le Plan d’action communautaire, mis en place en 2020, comprend cinq axes différents : vitalité et la pérennité; services en français; diversité et inclusion; fierté, célébration et inclusion; capacités et structures sociales, communautaires et institutionnelles.

Ci-dessous, un fait saillant de chacun des axes du PAC pour l’année 2022-2023.

Vitalité et pérennité

Le Centre culturel franco-manitobain (CCFM) est parvenu à augmenter son financement de deux manières différentes.

D’abord par le biais d’une première campagne annuelle qui a permis de récolter un don majeur de 25 000 dollars. Puis, en raison d’une augmentation de 387 000 dollars de son financement annuel par le biais du gouvernement provincial.

Toutefois, la directrice générale du CCFM, Ginette Lavack, mentionne que cette augmentation permet uniquement de se rattraper.

Le Forum de la francophonie manitobaine est ouvert à toutes et à tous et est une occasion de discuter de l’avancement du Plan stratégique communautaire (PSC) de la francophonie du Manitoba.
PHOTO : RADIO-CANADA / ILRICK DUHAMEL

Le financement stagnait depuis tellement longtemps qu’on est vraiment en mode rattrapage et j’ai encore l’impression de faire du sur place dans l’eau, soutient-elle.

Il va probablement faire des compressions et des ajustements budgétaires.

Une citation de Ginette Lavack, directrice générale du Centre culturel franco-manitobain

Services en français

Le cours d’introduction à l’éducation de la jeune enfance offert par l’Université de Saint-Boniface gagne en popularité. La quatrième cohorte, lancée le 15 janvier 2024, comprend 17 inscriptions.

Une hausse significative par rapport aux deux cohortes de 2021 – 2022 qui comptait 18 inscriptions au total. Ce cours a pour but de permettre de soutenir des entrepreneurs dans l’ouverture de garderies.

Diversité et inclusion

L’Accueil francophone est parvenu à maintenir sa cible d’aider 350 personnes par an sur une période de cinq ans. En 2023, l’organisme a pu aider 465 Afghans et Afghanes.

Fierté, célébration et inclusion

Les membres du Conseil jeunesse provincial (CJP) sont parvenus à organiser plusieurs activités culturelles en présentiel. En 2022 – 2023, l’organisme de jeunesse a réuni plus de 3320 personnes lors de 44 évènements rassembleurs.

Capacité et structures sociales

Pour sa part, l’Association des municipalités bilingues du Manitoba (AMBM) souligne qu’elle a bénéficié, en 2023, d’un investissement global de 29,1 millions de dollars des gouvernements fédéral et provincial.

Cliquez-ici pour consulter le contenu original