Aller au contenu

Deux bédéistes francophones de l’Ontario et de l’Acadie à découvrir samedi prochain au Festival BD Québec |FRANCITÉ|

FRANCITÉ – Mehdi Jaouhari, publié le 8 avril 2024

Dans le cadre de la 37e édition du Festival BD Québec, une rencontre littéraire animée par les illustratrices Camille Perron-Cormier du Nouveau-Brunswick et Michèle Laframboise de l’Ontario aura lieu ce samedi 13 avril 2024 à 11h45 au Centre de Congrès de Québec.

Affiche du festival

Le Festival Québec BD est de retour au Salon international du livre du Québec pour présenter les dernières nouveautés du 9e art et de ses créateurs.

Fait marquant de la 37e édition : le public québécois aura l’occasion de découvrir l’univers de la BD en milieu francophone minoritaire.

Organisée le samedi prochain à 11h45 par le Centre de la francophonie de l’Amérique (CFA), une rencontre littéraire sera animée par la franco-ontarienne Michèle Laframboise et l’acadienne Camille Perron-Cormier.

Les deux illustratrices discuteront de leur choix de créer en français dans un contexte franco-canadien et de la bande dessinée en tant que média pour promouvoir la lecture en français.

Michèle Laframboise goûte à toutes les saveurs de la crème glacée littéraire, avec une nette préférence pour la science-fiction et ses paradoxes. Le projet Ithuriel et Le secret de Paloma, publiés aux Éditions David, offrent des intrigues d’anticipation complexes
(source de la biographie : regroupement des éditeurs franco-canadiens)
Camille Perron-Cormier est née à Moncton, au Nouveau-Brunswick. Elle est titulaire d’un baccalauréat en arts et en design avec concentration en bande dessinée de l’Université du Québec en Outaouais. De retour au Nouveau-Brunswick, elle fait du graphisme, de la récolte graphique et de l’illustration
(source de la biographie : regroupement des éditeurs franco-canadiens)

Notons, par ailleurs, que la rencontre aura lieu à scène Québec BD au Stand 106 du Salon international du livre de Québec.

« De par notre mission, nous sommes fiers de soutenir l’organisation de cet événement et d’offrir tout au long de l’année des espaces de découvertes et de dialogues avec des intervenantes et intervenants de la francophonie d’ici et d’ailleurs, enrichissant ainsi la diversité culturelle tout en valorisant notre belle langue française », lit-on dans l’invitation du CFA.

Crée en 2006 et opérationnel depuis 2008, le CFA a pour mission de contribuer à la promotion et à la mise en valeur d’une francophonie porteuse d’avenir pour la langue française dans le contexte de la diversité culturelle. Relevant du gouvernement du Québec, le CFA concrétise sa mission à travers une pléthore de programmes et de projets.