Aller au contenu

Huit projets scolaires : réjouissance dans la communauté francophone en Alberta |RADIO-CANADA|

RADIO-CANADA – Publié le 4 avril 2024

À Fort McMurray, jeudi matin, le gouvernement de l’Alberta a officialisé le financement pour la construction de nouvelles écoles francophones un peu partout dans la province.

L’École Boréale, à Fort McMurray, recevra du financement pour la construction d’un nouveau bâtiment qui permettra d’accueillir des élèves de la prématernelle à la douzième année.
PHOTO : RADIO-CANADA / JAMIE MALBEUF

Au total, huit projets scolaires francophones recevront du financement, notamment pour construire des écoles toutes neuves, concevoir des établissements potentiels ou entamer la planification d’une nouvelle école.

L’heure était aux réjouissances dans la communauté francophone, notamment pour Mathieu Cayouette, parent d’un enfant qui fréquente l’École Boréale. Il s’agit d’un établissement qui recevra du financement pour un nouveau bâtiment qui permettra d’accueillir des élèves de la prématernelle à la douzième année.

On était très excités [lorsque] l’annonce avait été faite, mais être dans la salle à voir le gouvernement de l’Alberta venir nous parler en français pour nous faire l’annonce officiellement était extrêmement émotionnel pour beaucoup de personnes dans la salle, dit-il.

Il ajoute qu’il est ravi d’avoir le soutien de la province et du ministère de l’Éducation.

L’ancienne présidente du conseil des parents de l’École Boréale, Melissa LaRose, indique que le projet de l’École Boréale est important pour les familles qui parlent français, qui veulent un service d’éducation pour être capables de partager cette culture avec leurs enfants.

À l’heure actuelle, les élèves de l’École Boréale doivent fréquenter deux établissements pour compléter leur parcours scolaire. L’école recevra toutefois du financement pour un nouveau bâtiment qui accueillera des élèves de la prématernelle à la douzième année.

Lors de la conférence de presse, le ministre de la Technologie et de l’Innovation de la province, Nate Glubish, a rappelé l’importance de financer des projets d’écoles scolaires.

L’une des choses que j’ai apprises au cours des dernières années est l’importance pour les familles francophones d’avoir accès à une éducation francophone équivalente à [celle des] anglophones.

Une citation de Nate Glubish, ministre de la Technologie et de l’Innovation de l’Alberta

Il s’agit d’un droit ancré dans la Charte des droits et libertés, et nous devons donc travailler ensemble pour augmenter le nombre d’écoles francophones dans toute l’Alberta.

Cliquez-ici pour consulter le contenu original