Aller au contenu

« Il y a encore des cicatrices de la déclaration unilingue », Sault Ste. Marie adopte une résolution pour améliorer les services en français |ONFR+|

ONFR+ – Inès Rebei, publié le 29 janvier 2024 et mis à jour le 30 janvier 2024

SAULT STE. MARIE – 34 ans, jour pour jour, après la déclaration ayant rendu la Ville unilingue anglophone, le conseil municipal de Sault Ste. Marie a fait adopter lundi soir, à l’unanimité, une résolution visant à tourner, définitivement, une page sombre pour la communauté francophone de la région.

La ville de Sault Ste. Marie a voulu poser un geste symbolique envers la communauté francophone. Gracieuseté

Rendre les services en français accessibles en tout temps, voilà le contenu de cette résolution que le maire a promis de concrétiser sans que cela n’impacte financièrement le paiement de taxes des citoyens.

La résolution proposée par le conseiller Duke Dufour et appuyée par la conseillère Lisa Vezeau-Allen n’a pas rencontré d’obstacles et a été saluée par l’ensemble du conseil municipal dont le maire, Matthew Shoemaker, est le seul membre francophone.

« Si un francophone vient à l’hôtel de ville, on aura un membre de l’équipe qui pourra lui répondre en français », explique le maire en entrevue avec ONFR qui ajoute que la municipalité va désormais pouvoir déplacer, temporairement, un des dix membres du personnel de l’hôtel de ville qui parlent couramment la langue française pour servir la population.

M. Shoemaker a déclaré lors de cette rencontre que les francophones étaient au même niveau que la population anglophone. Crédit image : Inès Rebei

Lire la suite sur ONFR+