Aller au contenu

La Colombie-Britannique aura bientôt son premier centre de santé pour francophones |RADIO-CANADA|

RADIO-CANADA – Publié le 15 juin 2024

Le ministère provincial de la Santé et des Affaires francophones vient d’annoncer l’ouverture d’un établissement médical en octobre 2024. Celui-ci sera situé à Vancouver et exploité par RésoSanté Colombie-Britannique.

L’ouverture du centre est prévue en octobre 2024. Il se situera au 2025 West Broadway, à Vancouver.
PHOTO : RADIO-CANADA / YANN LACOSTE

Il s’agit d’une annonce historique pour le ministre Adrian Dix et pour le président de RésoSanté Colombie-Britannique, Brian Conway.

L’objectif? On souhaite que d’ici 2029, 4400 personnes puissent y être inscrites et avoir accès à des services de santé en français. Cet établissement sera situé au 2025 West Broadway, dans le quartier Kitsilano de Vancouver.

Le ministre de la Santé et des Affaires francophones, Adrian Dix, a fait reposer le choix de Vancouver sur son grand nombre de francophones.

La moitié des francophones [de la Colombie-Britannique] se trouvent dans la région du Grand Vancouver, a soutenu le ministre, qui a aussi évoqué l’augmentation du nombre de nouveaux arrivants dans la province, dont des francophones.

Le début d’une histoire

Selon le ministre, lorsque l’équipe sera complète, elle comprendra environ 14 professionnels, notamment trois médecins, deux infirmières praticiennes et deux travailleurs sociaux.

La clinique médicale est encore en construction, mais on sait déjà qu’elle comprendra quatre salles de consultation ainsi que deux salles pour les rendez-vous avec les travailleurs sociaux.

Le bail est signé, l’annonce est faite, l’aventure commence, a commenté Brian Conway avec enthousiasme.

Le centre de santé devrait compter quatre salles d’examen et deux salles pour les travailleurs sociaux.
PHOTO : RADIO-CANADA / YANN LACOSTE

Tous deux ont souligné que le centre sera ouvert aux personnes inscrites, mais pas seulement à celles-ci. [Il offrira des soins] à tous les gens inscrits et non inscrits et certaines possibilités virtuelles vont être élaborées, a précisé le ministre.

Il y a pour l’instant peu de détails sur ce service. On va potentiellement avoir des services de télémédecine qui vont être disponibles pour les gens qui ont simplement besoin d’un médecin en première ligne, qui n’y ont pas accès et qui veulent le faire en français, a soutenu le docteur Brian Conway.

Recrutement actif

Nous allons passer tout l’été à recruter du personnel à l’échelle nationale, alors, que vous soyez au Québec, en Ontario ou au Nouveau-Brunswick, si vous cherchez une occasion de venir travailler en Colombie-Britannique dans le domaine médical, nous pouvons vous offrir cette possibilité, a scandé Brian Conway en français puis en anglais.

Le ministre a soutenu que ce centre de santé va fonctionner avec un financement permanent. La province a investi 1,3 million de dollars dans un premier temps, puis 2,7 millions de dollars devraient être fournis chaque année.

Nous allons continuer d’améliorer les services pour les francophones, ce n’est pas la fin, a assuré le ministre en français.

Cliquez-ici pour consulter le contenu original