Aller au contenu

L’Ontario, terre de musique et d’art en français |ONFR+|

ONFR+ – Abigail Alves Murta, publié le 11 janvier 2024

[LE FIL CULTUREL DE L’ONTARIO FRANÇAIS]

L’Ontario français bouillonne de talents et il n’est pas surprenant qu’après les nombreux lancements d’albums en 2023, une pléthore de concerts s’en viennent dans les mois à venir. Cette semaine, Mehdi Cayenne et l’artiste de la relève Squerl Noir interpréteront leurs plus récents albums. Du côté des arts, la communauté d’Orléans à Ottawa fera briller les talents de son artiste visuelle Thérèse Boisclair. Considérant le nombre d’artistes franco-ontariens inspirants, il est tout à fait approprié de clôturer la semaine par un atelier d’enregistrement avec l’auteur-compositeur-interprète et guitariste Marc-Antoine Joly.

Peinture abstraite de Thérèse Boisclair. Gracieuseté MIFO

Mehdi Cayenne débarque à Oshawa

Caméléon de la scène musicale et figure éclectique franco-canadienne dont l’énergie contagieuse est palpable d’un lieu à l’autre, l’auteur-compositeur, poète et chanteur Mehdi Cayenne semble posséder une créativité infinie. L’artiste qui vient de sortir son album électro-pop Animal Chic, qu’il a autoproduit, revient en force en Ontario où il fera vivre ce dernier opus sur scène à Oshawa grâce au Conseil des organismes francophones de la région de Durham (COFRD).

Crédit image : Frédérique Bérubé

Oshawa, le 13 janvier. Achetez vos billets ici pour réserver votre place.

Squerl Noir sur scène à la Place des Arts

L’initiative de La Slague, sous la direction artistique de Dan Bédard, Au bistro des découvertes, se poursuit cette semaine. Juste avant le temps des fêtes, l’initiative a démarré avec Dan Bédard qui avait mis en valeur les talents du multi-instrumentiste Peter Cliche. Cette semaine, Stef Paquette, artiste emblématique de la musique franco-ontarienne, présente l’un de ses artistes préférés de la relève, Squerl Noir.

Auteur-compositeur-interprète originaire de France, qui s’était installé il y a sept ans à Ottawa, avant de s’établir à Québec, David Robquin de son vrai nom, mettra de l’avant son plus récent album Sous la fourrurequi évoque son parcours d’immigrant au Canada.

Crédit image : Marion Desjardins

Lire la suite sur ONFR+