Aller au contenu

Patrimoine : le Centre acadien de l’Université Sainte-Anne ouvre ses portes au grand public |FRANCITÉ|

FRANCITÉ – Mehdi Jaouhari, publié le 15 janvier 2024

Considéré comme un trésor patrimonial de l’Acadie de la Nouvelle-Écosse, le Centre acadien de l’Université Sainte-Anne recevra le grand public le lundi 26 janvier 2024 à Pointe-de-l’Église.

Que vous soyez passionné de patrimoine ou un simple curieux, l’ouverture du Centre acadien de l’Université Sainte-Anne au grand public sera une occasion d’apprendre davantage sur l’Acadie de la Nouvelle-Écosse.

Hébergé dans la seule université francophone de la Nouvelle-Écosse, le Centre acadien est un centre d’archives fondé en 1972 par J. Alphonse Deveau, historien, écrivain, professeur d’école et pionnier en études acadiennes.

Trésor patrimoniale

« Le Centre acadien a une collection archivistique d’une richesse extraordinaire qui remonte à l’établissement des Acadiens sur le territoire actuel de la Nouvelle-Écosse : ses documents manuscrits, territoriaux, sonores et photographiques constituent un véritable trésor patrimonial selon de nombreux experts », explique Martine Béland, vice rectrice à l’enseignement et à la recherche à l’Université Sainte-Anne.

Selon les organisateurs de l’événement, l’ouverture officielle du Centre acadien aura lieu le lundi 26 février 2024 de 15h à 17h dans l’édifice de la Bibliothèque Louis-R.-Comeau au campus de Pointe-de-l’Église.

Basée dans la région acadienne de Clare où se trouve son campus principal, l’Université Sainte-Anne dispose de quatre autres campus, à savoir Halifax, Tusket et Petit-de-Grat.

L’Université offre des programmes d’études universitaires et collégiales ainsi que des programmes d’immersion et de formation sur mesure en français langue seconde.