Aller au contenu

Une Fransaskoisie multiculturelle autour d’un ballon de soccer |RADIO-CANADA|

RADIO-CANADA – Publié le 16 juin 2024

Du Canada en passant par la Côte d’Ivoire ou encore le Luxembourg, six équipes fransaskoises, formées de ressortissants de différentes nationalités, se sont affrontées au Tournoi fransaskois des nations. La compétition amicale de soccer a fait son grand retour après une absence en raison de la pandémie.

Le Tournoi fransaskois des nations a commencé jeudi et s’est terminé dimanche.
PHOTO : RADIO-CANADA / GERMAINE WILSON

Le tournoi vise à célébrer la diversité culturelle au sein de la communauté. Il s’est déroulé à Regina et s’est conclu dimanche. La compétition a été intense entre les équipes, d’après l’organisation, surtout entre la Côte d’Ivoire et le Nigeria, lors de la finale.

L’équipe nigériane a soulevé le trophée du gagnant en remportant la finale sur un score de 9 à 2. Une victoire méritée, soutient le capitaine de l’équipe de la Côte d’Ivoire, Pierre-Emmanuel Komoe, puisqu’ils jouent ensemble depuis des annéesIls se connaissent bien plus que nous, poursuit-il.

Les deux équipes ont joué en face d’une vingtaine de spectateurs venus les encourager. Malgré leur défaite, les Ivoiriens ont pu partager un gâteau avec les vainqueurs.

Le prochain Tournoi fransaskois des nations pourrait avoir lieu à l’extérieur l’année prochaine, a indiqué l’organisation. PHOTO : RADIO-CANADA / GERMAINE WILSON

Au total, une cinquantaine de joueurs, neuf par équipe, amateurs ou plus expérimentés ont pris part à la compétition. Depuis le début de l’événement, jeudi, tous les matchs ont été diffusés sur la page Facebook de l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF).

Tisser des liens

La coordonnatrice concertation et renforcement communautaire de l’ACF, Josée O’blenis, a indiqué que le tournoi a fait son grand retour après des demandes de la communauté. On a écouté les gens puis on a donné ce qu’il voulait, souligne-t-elle avec un sourire aux lèvres.

Notre but c’est de ramener encore plus d’opportunités d’être actif ensemble et de vivre notre francophonie.

Josée O’blenis, coordonnatrice concertation et renforcement communautaire de l’ACF

Une activité qui a été saluée par le capitaine de l’équipe de la Côte d’Ivoire.

On est une minorité ici. Ça fait toujours du bien de pouvoir organiser des activités sportives, culturelles ou peu importe pour pouvoir se retrouver et puis célébrer notre langue, notre culture et notre diversité.

Pierre-Emmanuel Kom

L’activité est de retour pour de bon en raison de ce succès , assure Josée O’blenis, évoquant la possibilité de faire la prochaine édition à l’extérieur.

Avec les informations de Philippine Francois-Gascard

Cliquez-ici pour consulter le contenu original